Page d'accueil | Plan du site | Contact   

Peuples et Montagnes du Mékong

S'informer Actualités Dons et Mécénat Chantiers Volontaires médicaux Autres Volontaires Voyages solidaires Vidéos Contact
Qui sommes-nous ? Historique Adhésion Assemblées Générales BUDGET 2016 Partenaires Services civiques

Historique

Née d’initiatives privées, Peuples et Montagnes du Mékong est une jeune association parue au Journal Officiel le 23 juillet 2011. Le 1er mars 2012, l’association a été reconnue d’intérêt général.

L’association est apolitique et non confessionnelle et nos valeurs sont des valeurs d’humanisme, de solidarité et de partage. Le fait que nos actions se soient tournées vers le Laos est dû autant à la compréhension de son histoire qu’au hasard de rencontres auprès de différentes minorités ethniques. Nous avons été interpellés par la pauvreté et la précarité de certaines de ces minorités et nous avons été séduits par la beauté de ce pays, par la richesse de sa culture et par la gentillesse de ses habitants.

Depuis sa création l’association a multiplié les initiatives donnant parfois une impression de vigueur et de solidité. En fait il n’en est rien et nos actions reposent comme beaucoup d’associations, sur la bonne volonté de ses membres et sur les relations d’amitié qui peuvent exister entre nous. Nos besoins de financement reposent aujourd’hui sur un bénévolat actif et sur la générosité de quelques donateurs. C’est ainsi que nous payons nous-mêmes nos frais de transport, nos frais d’hébergement et de restauration.

Nous n’avons cessé de retourner au Laos où nous avons noué de solides liens d'amitié et de solidarité avec de nombreuses personnes. Ces dernières ont été des aides précieuses et indispensables dans la compréhension du LAOS, de son administration et de sa culture. Elles ont largement facilité nos démarches et elles forment aujourd’hui un réseau solidaire sur lequel l’association peut s’appuyer.

Nous avons visité de nombreux villages LAO, HMONG et KHAMU hors des circuits touristiques et dans des conditions pas toujours évidentes, notamment au niveau des déplacements. Nous avons toujours été accueillis avec beaucoup d’amitié par les habitants de ces villages avec qui nous avons partagé le quotidien et mesuré la situation sanitaire et économique dans laquelle ces derniers peuvent vivre.

Ces rencontres nous ont permis lors de réunions de villages de repérer et d’évaluer des besoins qui vont des plus simples aux plus complexes. Et nous avons constaté que pour des raisons à la fois historiques et culturelles, bon nombre d’habitants de ces villages étaient réticents à solliciter les services publics de santé ; dispensaires ou hôpital.

Cette réalité nous a conduit à définir des priorités autour des questions sanitaires et d’hygiène et à proposer des actions médicales préventives dans certains villages éloignés.

L’association Peuples et Montagnes du Mékong s’est fait connaître des différentes instances administratives du Laos et souhaite s’inscrire totalement dans la politique de santé du gouvernement laotien. La position de l’association souvent répétée, est de nous situer sans ingérence dans la légalité la plus absolue par rapport aux lois et aux règlements en vigueur. Nous sommes présents dans ce magnifique pays qu’est le Laos pour faire de l’humanitaire et essayer d’apporter aide et assistance aux personnes les plus démunies, sans distinction de race ou d’ethnie. La convention partenariale que nous avons signée avec l’hôpital d’OUDOMXAI va dans ce sens.

Dans un souci d’efficacité, l’association Peuples et Montagnes du Mékong souhaite affiner et développer ses actions à chaque fois que possible et dans la complémentarité, avec d’autres partenaires poursuivant la même finalité.

Quelques histoires Hmong :

  • Les Hmongs doivent respecter les esprits.
  • Il ne faut pas rentrer dans une maison HMONG avec une canne car cela porte malheur.
  • Il y a deux portes dans les maisons HMONG : la porte des femmes qui est celle de tout le monde et sur le côté, la porte des hommes qui est aussi celle des mauvais esprit. D’où la nécessité de faire figurer par un dessin, un bon esprit qui empêche les mauvais de pénétrer dans la maison.
  • On ne peut pas pénétrer dans une maison HMONG avec un animal. Sinon, on le mange.
  • Une femme enceinte ne peut pas passer au dessus d’une flaque d’eau car elle risque une fausse couche.
  • Une femme qui vient d’accoucher ne peut pas pénétrer dans une autre maison HMONG avant 1 mois et demie.
  • Les filles vont habiter chez les parents de leur mari et la famille de la fille reçoit une dote.
  • Les fils peuvent, soit continuer à habiter chez leurs parents, soit construire leur maison.
  • C’est le chaman qui indique le bon emplacement pour construire la maison. Une cérémonie est toujours faite avant le début des travaux.